Mots-clefs

, , ,

Y’a vraiment rien qui me fasse rire concernant les guignols ces dernières années, à commencer par eux. Si Canal + avait guillotiné les guignols quelques années plus tôt, ça se serait passé dans l’indifférence générale et quelques « dommage, ils nous auront quand même bien fait marrer ! ».

Mais ce qui se passe a de quoi retourner le ventre. Car la manière est vraiment révoltante. A l’heure où par exemple le président de BPCE doit passer devant la justice car catapulté par Sarko en son temps sans se soucier des règles déontologiques, on voit Bolloré arriver avec ses gros sabots à deux ans des présidentielles.

Sarko Bolloré

Je passe tout ce qui a été dit et répété pour me concentrer sur un des arguments que l’ont voit fleurir dans tous les articles qui en parlent, TOUS !

LES 35.000 € mensuels gagnés par les deux plus anciens des guignols.

Là, je dis bien joué Bolloss ! Réussir à imposer ce message à tous les médias et faire que dans deux jours tout le monde ne parle que de ce salaire hors norme au lieu de parler de cette prise de pouvoir par la force, c’est quand même la classe venant d’un mec à la fortune estimée à plus de 11 milliards d’euros.

Bolloré

Y’a pas à dire, c’est bien joué.

Vincent Bolloré a annoncé un jour qu’il prendrait sa retraite en 2022 pour le bicentenaire de l’entreprise familiale, ai-je lu.

2022… il a le sens de l’humour.

Publicités