Mots-clefs

,

Zok fait son entrée sur scène dans son plus beau smoking

Bienvenue Mesdames et Messieurs et bienvenue à la première édition de la Fourche d’Or qui récompensera chaque mois une personnalité de notre monde. J’ai voulu donner un peu plus de vie à ce site en faisant participer des invités (Monsieur Cofidice a ouvert le bal récemment) et gageons que d’autres surprises ne manqueront pas de venir pimenter la fin de cette année.

Ce prix récompense une personnalité de Septembre avec un peu de retard. Le personnage que vous allez voir dans la video suivante ne mérite pas forcément ce titre. Il n’est pas vraiment le meilleur de sa catégorie mais son aisance et son talent en font un emblème parfait.

Le grand gagnant, ne perdons pas plus de temps en blabla inutile je sais que vous avez d’autres choses à faire, se nomme Axel Miller, ancien dirigeant du groupe Dexia. Sur le départ, et alors que le contribuable payera longtemps ses erreurs de gestion, notre Fourche d’Or (que j’aurais pu appeler l’Enculé d’Argent ou le Batard Etoilé) nous urine dessus avec mépris. Car comme ses confrères actuellement en partance en ces temps de crise il va prendre un montant sympathique pour partir. Ce mépris filmé vous est livré ici comme preuve de mon impartialité dans mon vote.

Avant de vous laisser regarder notre gagnant, je voudrais rappeler que ce petit vermiceau prétentieux n’empochera que trois millions d’euros là où ses confrères américains partent avec des centaines de millions. Une prime à la hauteur de leurs erreurs.

Alors Axel, ne te la pète pas trop, c’est juste ton jeu d’acteur qui te permet de remporter ce trophée. Les dirigeant de Merrill Lynch et de Lemahn Brothers avec qui je déjeunais à midi (ils essayaient de me soudoyer pour avoir ce prix) regardaient ton interview en hurlant de rire et en s’esclaffant (en français dans le texte s’il vous plait !): « Haha, il doit travailler à la RTBF lui avec ses 3 millions d’euros. Vous lé européens êtes vraiment des petites dicks. Si vous faisez la guerre au lieu de vendre armes, vous auriez plus d’argent et vos riches seraient more riches encore plus. Heureusement que nous avons a vous envoyé mister Sarkozy ».

Hongrois rêver me dis-je en moi-même ! mais place au spectacle. Bonne soirée à tous et n’oubliez pas de nourrir les enfants s’il vous reste quelques pièces à la fin du mois.

Publicités